‘’MGR Vincent Mensah, un témoin du

Ce Jeudi 07 Mars 2019, aux environs de 16h, a eu lieu le lancement officiel du livre ‘’MGR Vincent Mensah, un témoin du possible’’ à la cathédrale Notre-Dame d’Immaculée Conception de Porto-Novo dans la salle Jean-Paul II. Signalons que le livre est co-écrit par la Soeur Arlette GOMEZ et Stephens AKPLOGAN à l’occasion des trente ans d’existence de l’Institut des SARC: Servantes de l’Amour Rédempteur du Christ’’. L’œuvre est parue aux Editions Plurielles.

Après l’installation des invités, amis et acteurs de la chaine du livre, l’évènement a débuté avec la prière d’ouverture de son Exc. Mgr Aristide GONSALLO, Evêque de Porto-Novo. La parole a été laissée au Révérend Père Jules DOSSA qui a présenté un brillant exposé sur la vie et la personne de Feu Mgr Vincent MENSAH. En partant du thème de l’année pastorale 2018-2019 dans le diocèse de Porto-Novo  »Église Famille de Dieu, Lieu de Fraternité, de Prière et de Mission ‘’ il a fait ressortir ce sentiment d’amour fraternel qui était l’un des caractères premiers de Feu Mgr Vincent MENSAH et qu’il recommandait partout avec zèle. Ce prélat qui débutait toujours ses homélies par ‘’Chrétiens, mes frères’’ (Christan’oun, nonvi tchélè), une expression que le Père Jules DOSSA a justifiée en ces termes-ci « Au début de son ministère, il avait compris qu’à Porto-Novo, il fallait cette appellation pour pouvoir rassembler les fils de Dieu ». Car selon Feu Mgr Vincent MENSAH, « on ne peut vivre dans le Seigneur, dans l’Eglise, sans être frères, sans fraterniser ». Après l’exposé du Père Jules DOSSA, on pouvait retenir que feu Mgr Vincent MENSAH était un homme de rigueur et de discipline. Né le 19 Juillet 1924, il fut Evêque de Porto-Novo de 1970 à 2000. Il est le fondateur de l’institut SARC ‘’Servantes de l’Amour Rédempteur du Christ’’.

Vint ensuite la présentation du livre qui fut faite par le Père Nicolas HAZOUME. Il a martelé qu’il avait voulu décliner l’honneur de la présentation du livre, car confessa-t-il: « Je n’ai pas fini de connaître Mgr MENSAH, même si ma vocation a connu un coup accélérateur grâce à lui lors de son passage à l’école primaire de Pobè en 1970 » avant de poursuivre : « MENSAH est un homme secret, discret au point où son ami, Albert TEVOEDJRE, put dire à son propos : « Mgr est un homme méconnu, mais il a fait de grandes choses » ». Gen de naissance, Fon de cœur, une vie communautaire Goun et premier Evêque Noir de Porto-Novo, Mgr « est un homme de devoir. Lorsqu’il dit Oui, il va jusqu’au bout de son Oui » rappela-t-il. L’ouvrage, ‘’MGR Vincent Mensah, un témoin du possible’’,  coécrit par la sœur Arlette GOMEZ (de SARC) et Stephens AKPLOGAN « révèle la personnalité de l’Evêque. Il fut militaire (à Dakar) et ses caractères incarnaient ceux des hommes de l’armée ». Il finit sa présentation sur le style du livre. « Quand on lit l’ouvrage, on se demande si les auteurs qui décrivent l’Evêque n’en n’étaient pas trop inspirés. Le style est élégant, majestueux, complexe par endroits et philosophique avec l’évocation des grands auteurs comme : Rousseau, Bossuet, Lévi-Strauss etc. Ce livre est absolument à lire pour connaitre cet homme d’exception. »

La présentation du livre a laissé place aux témoignages. « Mgr MENSAH, c’est quelqu’un qui, à première vue, vous fait peur. Il n’accueillait jamais avec sourire. Mais quand vous l’approchez, vous vous rendez compte qu’il est un homme très simple et vraiment conciliant » témoigna Madame Yvonne MENSAH, la belle sœur du prélat. L’opportunité avait été donnée donc à l’assistance de poser des questions aux auteurs du livre portrait. A la question de l’imprésario de savoir l’intérêt d’écrire un livre sur Mgr MENSAH Vincent, la Sœur Arlette GOMEZ a répondu : « D’abord, nous avons senti le besoin d’écrire sur le fondateur de notre Institut (SARC). Un livre pour le faire redécouvrir, car il a marqué notre histoire. Pour nous, il n’est pas mort. Il vit encore et nous sentons chaque jour sa présence dans nos actions, dans nos vies. Ce livre est un hommage à Mgr MENSAH pour toutes ses œuvres dans nos et particulièrement dans la vie du diocèse de Porto-Novo ». Elle n’a pu s’empêcher de finir son discours par des citations vivantes du feu prélat : « Que les séminaristes soient très attachés à leur vocation. Leur vocation exige qu’ils se rapprochent plus des enfants de Dieu sans se diluer dans la masse humaine ; aux fidèles, ne manquez pas à l’appel de Dieu ; aux parents, prenez soin de l’éducation de vos enfants ». L’autre co-auteur, Stephens AKPLOGAN, a justifié l’intérêt d’avoir écrit un livre sur la personne du feu Mgr MENSAH parce qu’il était un personnage intéressant et difficile à saisir. Car comme le disait de son vivant le prélat lui-même « Il y a trop peu de choses qui m’émeuvent ».

                   

Bill Fabroni YOCLOUNON qui représentait les Editions Plurielles a dit un mot sur le livre qui, pour lui, est un testament inspiré par Monseigneur MENSAH à sa fille Arlette et son fils Stephens. Mr DANSOU Luc, le parrain de cet évènement, a décortiqué un peu le personnage qu’était le prélat. L’Evêque de Porto-Novo, Son Exc. Mgr Aristide GONSALLO, a tenu à remercier les auteurs pour le travail abattu sur la vie et la personne de son prédécesseur. Le remerciement de l’Evêque a débouché la vente à l’américaine. La prière finale présidée par l’Evêque mit fin au lancement officiel du livre ’’Mgr MENSAH Vincent, un témoin du possible’’. Mais l’évènement a continué avec une exposition sur la vie sacerdotale du feu Mgr MENSAH Vincent. Ce n’est qu’à la fin de l’exposition que, à la nuit tombante, chacun regagna son domicile.

RICARDO AKPO, pour Biscottes Littéraires




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image