LES ANECDOTES DE LA DÉCENTRALISATION DE STANISLAS HOUNKANLIN

LES ANECDOTES DE LA DÉCENTRALISATION DE STANISLAS HOUNKANLIN

Le livre qui dévoile les versants de la gouvernance locale au Bénin

Décembre 2002, le Bénin organise sa première élection communale et municipale. Le processus de transfert du pouvoir de l’administration centrale vers les administrations décentralisées est ainsi enclenché. Depuis lors, maires, conseillers communaux, chefs d’arrondissement, chefs de villages ou de quartiers sont élus régulièrement et travaillent d’arrache-pied pour le développement de leur localité. Seulement, au sein de cette troupe d’acteurs politico-administratifs au calme apparent, se déroulent de tumultueuses intrigues quasi-inconcevables. Ce sont les anecdotes de la décentralisation béninoise.

Gestion royale de commune, autoritarisme à outrance, non-soumission à l’autorité, tentatives de corruption, peau de banane, fuite de peine carcérale, guerre de leadership, non respect des textes en vigueur, phobie du pouvoir, achat de distinctions honorifiques, exercice de pouvoir solitaire, mésentente entre rois et maires, recrutements fantaisistes, la liste est longue. Voilà autant de vices incongrus liés au quotidien de dame décentralisation. A travers le recueil de nouvelles Les anecdotes de la décentralisation, l’auteur Stanislas HOUNKANLIN expose chacune de ces anomalies dans un français châtié teinté d’un humour grivois. C’est le lieu de reconnaître le talent inouï de cet écrivain béninois dont le coup d’essai est incontestablement un coup de maître. A propos, le Préfet Christophe MEGBEDJI annonçait déjà les couleurs dans sa préface à la page 7 de l’œuvre :  » Le style utilisé par l’auteur nous place au confluent d’une narration romanesque, d’un compte rendu d’enquête et d’un essai. Une belle mixture de genres qui nous fait voyager dans les méandres d’une décentralisation plus riche en abysses qu’en effleurements  » Et pour illustrer ces ronces de la décentralisation, du casting de l’auteur ressortent les meilleurs personnages tels que le Préfet autoritaire Mao Tobul, le CA prévoyant Raphaëlou, le Grogneur ondoyant Iréti, les Maires Dapès, Bad Georgy et Blasio qui cumulent respectivement intégrité, irresponsabilité et irrespect des textes. Des prête-noms facilement associables aux autorités béninoises concernées et que l’on découvre dans les premières nouvelles du livre. L’autre mérite de l’ouvrage est le méticuleux travail de fourmi effectué par l’auteur au niveau de la seconde partie de l’ouvrage : Les étapes clés du processus de la décentralisation au Bénin. Une série de dates et d’événements qui présentent la genèse de la gouvernance locale au Bénin.

En un mot, Les anecdotes de la décentralisation est une participation citoyenne de l’auteur Stanislas HOUNKANLIN au processus de décentralisation en cours au Bénin. Une manière pour lui de dévoiler quelques absurdités de cette avancée démocratique afin d’impulser une nouvelle dynamique à la gestion du pouvoir à la base par les élus communaux et municipaux.

Chédrack DEGBE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image

×

Aimez notre page Facebook