Lancement de « Fragiles », un recueil de

C’est fait. Désormais sera cité dans l’histoire de la littérature béninoise le recueil de poèmes « Fragiles« , du musicien- poète, Méchac ADJAHO. C’était ce samedi 19 Janvier 2019 à l’auditorium de l’Institut Culturel Français de Cotonou. « Fragiles« , c’est bien le titre de ce recueil de trente poèmes savamment écrits, trente poèmes fragiles et courts dans l’apparence mais forts, profonds et riches de sens dans le fond. C’est ce que l’on peut comprendre après l’intervention de Jérôme TOSSAVI, représentant de la Directrice de l’Institut Français. Il n’a pas caché à l’assistance le plaisir que procure à l’institut l’accompagnement de ce projet d’édition. Habib DAKPOGAN, préfacier du recueil, présenta ensuite l’ouvrage : <<Méchac n’a fait qu’une longue déclaration d’amour>>. « Fragiles » serait une si longue lettre d’amour au lecteur qui veut bien se laisser courtiser par les mots de l’ophtamot Méchac Adjaho. Les titres tels que Addict, Ophtamot, Esthernelle, Ciel, Seul, l’illustrent assez bien. Méchac Adjaho ne néglige rien. Il s’adresse à tout son entourage. Il est addict du mot au service du coeur. << Bonjour mon coeur! Comment bats-tu?>> premier vers, après lecture duquel il vous donne l’envie de rester plongé incessamment dans son univers. L’auteur, après la présentation de l’ouvrage, s’évertua à répondre avec Bill Fabroni Yoclounon, le représentant des Editions Plurielles, maison d’édition de l’ouvrage, aux différentes questions du public. On ne manqua point de remarquer toute de suite l’habileté de l’auteur dans les jeux de mots très égayants et très poétiques que l’on peut également observer çà-et-là dans son recueil. « Fragiles » est une route toute tracée vers le romantisme, un romantisme accessible et qui conduisent les lecteurs, pas à pas, page par page, à travers les interlignes fortes de Fragiles à la rencontre de Seul, page 63, Ciel, page 71, Fragile, page 95. De véritables textes riches de sens qui ont marqué les lecteurs et différents acteurs de la chaîne du livre présents à ce lancement. Le recueil est organisé en trois parties et fait 145 pages. 145 pages de pur bonheur et de transes que les lecteurs peuvent s’offrir au prix de 5000f en libraire. La phase de vente du livre à l’Américaine connut la participation de nombreuses personnes et comme le bonheur ne vient jamais seul, la présence de l’artiste Nel Oliver à ce lancement a enthousiasmé l’assistance qui a eu droit à un chant souhaité par le public: « baby girl » et demandé avec délicatesse par l’auteur Méchac Adjaho qui, nous le rappelons est aussi musicien. Il sut meubler la prestation de l’artiste pour en faire une occasion de rêve. C’est sur cette note musicale que prit fin la cérémonie.

 

© Cyriaque ADJAHO




One thought on “Lancement de « Fragiles », un recueil de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image