Lancement officiel du roman « Les délires

Un journaliste recueille,  écrit ou distribue des informations ou même fait des investigations.  Il est avant tout, un homme qui détient le « verbe ». Enock Jean- Claude Guidjimè,  journaliste de profession,  nous a convié au baptême de sa première œuvre de l’esprit.
C’était ce samedi 1er septembre 2018, que parents, amis, collègues et amoureux des belles lettres,  se sont rassemblés au siège du groupe de presse « Educ’Action » sis à Hindé- Nord, dans la ville de Cotonou,  pour le lancement officiel,  du roman » Les délires de l’inconscience  » de Enock Guidjimè,  journaliste à « Educ’action » .
Cérémonie prévue pour 15h30, a connu un petit retard,  ce qui a été comblé par des notes musicales dont le chaleureux public s’est  délecté avec satisfaction.
 La cérémonie a débuté par une petite séance de prière,  dirigée par madame Denise Allaro. Prière après laquelle,  nous avons eu droit aux mots de bienvenue du Directeur de publication du groupe de presse « Educ’action » . Ce dernier n’a pas manqué de nous faire connaître l’organe qu’il dirige.
Juste après les mots du Directeur de publication,  le public a eu droit à une pause artistique , animée par le groupe  » Like Danse » . Une pause artistique riche en couleur, par les différents pas de danse que ce trio de deux jeunes hommes et d’une jeune dame nous a gratifiés.
Madame Denise Alaro, sous la permission de l’animateur,  nous a fait une brève présentation du Roman  » Les délires de l’inconscience  » suivie de l’allocution de monsieur Ulrich Ahotondji, promoteur de « Educ’Action »  et préfacier du roman.
Il a témoigné,  avoir vu en l’auteur depuis toujours, des marques d’écritures.
Il a laissé place à monsieur Narcisse Noukloué représentant de Milca Édition,  la maison qui a édité l’ouvrage.
C’était à la fin de son allocution,  que le public eut une fois encore droit à la prestation du groupe » Like Danse » et quelques notes musicales,  pour installer le parrain de l’évènement,  monsieur Célestin Guidjimè.
Ce dernier,  après un bref discours,  a remercié le public et l’auteur pour cette agréable cérémonie.
L’heure était enfin sonnée,  l’heureux du jour, l’auteur du livre « Les délires de l’inconscience  » , Enock Guidjimè,  qui fait son entrée dans le monde des écrivains béninois,  nous a fait l’honneur de faire un bref  résumé de son œuvre et des mots de remerciements.
La vente à l’américaine de l’ouvrage suivie de la pause photo ont mis un terme à l’évènement.  Mais avant,  le public a eu droit à un buffet.😖
CAMELLE ADONON.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *