Il n’y a plus de mal

« Il chante tout mon être en accord avec mon esprit.
J’y puise toute musique dès qu’il sombre en émoi.
Et moi, je suis juste un nom sans non à ses appels.
C’est une autre terre que vivre ce pays irréel.
La souffrance a pris son corps mais ne joue plus l’art atroce des atrocités du monde.
Il n’y a plus de mal quand on aime.
Il y a juste un peu de musique, de la cuisine et toute forme d’art… »
 

Myrtille AKOFA

 

3 thoughts on “Il n’y a plus de mal

  1. Courte et accrochante cette poésie.
    Myrtille c’est dédié à qui ? Pas à moi par hasard ? J’aime la cuisine, la musique et toute forme d’art. Ne revient-il pas à conclure que je suis amoureux ? 😊😊😊

  2. Akofa écrit ses vers avec des couleurs, elle est peintre…
    Akofa écrit ses vers avec des sons, elle est musicienne. ..
    Je voudrais être ce tableau arc-en-ciel
    Je voudrais être ce instrument enchanteur…..

    1. Vous faites un sacré poète, Monsieur Marcel Padey. Bon instrument en chant-heur

Répondre à Fabroni Bill Yoclounon Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − onze =