La Belle Littéraire : 1er concours et un coup de maître!

La Belle Littéraire : 1er concours et un coup de maître!

En matière d’événements littéraires dans le monde, La belle Littéraire n’est qu’un petit enfant qui vient de naître. C’est d’ailleurs ce que Johnson Ben Juste confirme: Le monde littéraire existait avant nous mais aujourd’hui on fait de notre mieux pour y apposer notre empreinte. De ce fait, on est en constante production, 2023 a été un succès pour nous avec la réalisation de la première Foire Virtuelle qui a réuni 6 pays et notre deuxième grand événement est le Battle Poétique International.

Débuté le 14 Février avec la participation de 30 concurrents en provenance de 12 pays à savoir : Niger, Sénégal, Bénin, Maroc, Gabon, République démocratique du Congo, France, Burkina Faso, Haiti, Côte d’Ivoire, Cameroun et Algérie, le concours a été réalisé en quatre phases dont chacune d’elles avait sa propre cotation en rapport aux votes du public (Interactions) et celles du jury (Respect du thème, Orthographe et accords, Esthétique et musicalité). Aucun aspect du règlement n’était une surprise car, tout, absolument tout concernant le concours avait été programmé et partagé sur les différents canaux de communication dès le lancement. La première phase était une phase éliminatoire et elle dépendait uniquement du public puis à partir de la deuxième phase le jury avait commencé à donner son verdict et ce jusqu’à la finale. Il s’agissait d’un Battle où l’organigramme avait été respecté, à savoir élimination en masse, élimination directe, face à face et la finale.

Le concours eut le soutien d’un jury de 5 membres : 3 européennes et 2 africains.

Ce concours de poésie n’est que l’événement qui a lancé notre programme de l’année 2024, le 4 Mai aura lieu le concert littéraire virtuel via Zoom au cours duquel les concurrents, les jurés, les supporters et le premier prix seront réunis pour un moment inoubliable après quoi au moins deux autres événements suivront, avait martelé M. Juste Johnson Ben.

Par un début libre de choix passant par la poésie pour entrer dans l’égotrip et finir avec la paix et l’harmonie, les écrivains et écrivaines ont réalisé un travail magnifique car chacun avait donné une touche particulière à cet événement.La gagnante de ce concours se nomme Marly Perrin, de nationalité haïtienne.Née à Camp-Perrin en avril 2002, Lylaa Pen est l’aînée d’une famille de trois filles.Étant une passionnée d’art, elle oscille dans le monde artistique et littéraire depuis l’adolescence, – elle étudie d’ailleurs l’Architecture à l’Université GOC- ; cependant, entre la lecture et l’écriture, elle avoue ne pas pouvoir choisir. Ces deux passions se superposent jusqu’à se fusionner et faire qu’un avec elle.

« La littérature est pour moi un réconfort. Demandez-moi cent fois, et je vous répondrai cent deux fois que je ne suis pas vieille, mais que la littérature est le bâton qui m’empêche de tomber. Elle est cette bouée de sauvetage quand la mer est déchainée et que ses vagues veulent m’emporter. » telle est sa phrase fétiche pour décrire son attachement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image

×

Aimez notre page Facebook