Interviews

Interviews

Nous recevons dans cette rubrique les auteurs d’ici et d’ailleurs. Qu’ils soient béninois, sénégalais, ou français, les écrivains que nous questionnons se prêtent ici volontiers au jeu et permettent à nos lecteurs de découvrir d’avantage leurs œuvres, leurs personnalités et bien d’autres.

« Les éditeurs africains publient de bons livres » Serge Kevin BIYOGHE.
Globalement, ils ( les jeunes) ne lisent plus. On peut compter sur les doigts de la main, ceux qui lisent
Read more.
« La beauté de l’oeuvre d’art réside dans la vérité qu’elle porte, aussi laide soit-elle », Florent HOUNDJO
La vie c’est du 69, un cercle concentrique qui se referme sur les protagonistes que nous sommes ; que c’est
Read more.
« Il est urgent que l’on inculque des valeurs aux enfants dès le bas âge », Christine ELONG.
« Piégée par mon sang » est un roman qui entre dans le registre Réaliste – tragique. Il s’inspire de l’histoire d’une
Read more.
« La littérature dans nos géographies est dynamique et inventive », Joseph MBARGA.
Pour moi, il faut beaucoup lire pour bien écrire. Cela permet de connaître ses goûts, peut-être de découvrir ses forces
Read more.
 » Les prix ne font pas de vous un meilleur artiste, » OsvaldeLewat.
Un prix est toujours un encouragement. Une incitation à continuer. Evidemment il faut en relativiser la portée. Les prix ne
Read more.
« Je crois dur comme fer en la jeunesse africaine » Bertrand MBOMENI.
J’aime la femme. C’est un être qui inspire et qui régule le sens de mes idées dans ce monde magique
Read more.
« Je pense que les gens lisent toujours, mais moins qu’avant « .
J’adore l’humour. Je trouve que rire est une forme de divertissement qui pimente la lecture d’un livre. Ainsi, la saga
Read more.
Les Journées poétiques sont un festival de poésie qui tend à rendre plus visible la poésie béninoise.
Les Journées poétiques sont un festival de poésie qui tend à rendre plus visible la poésie béninoise en l’occurrence celle
Read more.
« Je crois dur comme fer en la jeunesse africaine » Bertrand C. MBOMENI.
Je crois dur comme fer en la jeunesse africaine. Le courage à toute épreuve en la jeunesse malienne, centrafricaine sénégalaise
Read more.
×

Aimez notre page Facebook