Author Archives: biscotteslitteraires

Comme le dit Ahouangan Toukpossᴐ, personnage de l’ouvrage à présenter : SI JE LE DIS, ON NE ME CROIRA PAS ! J’ai sous la main un livre difficile à présenter.   La noblesse de la littérature africaine, celle béninoise surtout, c’est de se déconnecter peu à peu du prestige occidental tant adulé par le passé pour s’attacher au vestige africain, celui-là même qui continue, un temps soit peu, de révéler notre identité. A bien dire, l’audace de l’écrivain béninois est de se libérer de ces exigences méthodologiques et thématiques liées à chaque genre littéraire telles qu’on nous les enseigne à l’école jusqu’à présent dorlotées. Ainsi, l’auteur de ce Roman COLORANT FELIX paru aux éditions « Savane du continent », Destin AKPO prend sa liberté par rapport aux exigences romanesque. Son audace stylistique dans la rédaction de ce roman nous fait dire qu’il fait réapparaitre le roman burlesque et le réinvente à l’africaine ;ce qu’on peut…

Read more

Bonjour les amis. Aujourd’hui lundi, nous recevons pour vous une écrivaine camerounaise, Béatrice Mendo: « : Être, pour moi c’est s’interroger. Mille questions entourent notre capacité et notre qualité d’être et d’êtres. L’existence est un gros point d’interrogation qui s’épaissit à mesure qu’on s’interroge ». BL : Bonjour, Béatrice Mendo, nous sommes heureux de vous accueillir sur Biscottes Littéraires. Veuillez vous présenter aux lecteurs. BM : Je suis écrivaine camerounaise, qui n’a de cesse de repousser les limites du formidable territoire du mot. Je dis souvent aussi que je suis un fonctionnaire fantasque, qui délaisse volontiers l’écriture formelle et formalisée liée à son activité professionnelle, pour me laisser aller à une écriture dans laquelle s’épanouit mon goût pour l’ironie et autres tournures de style qui désarçonnent. BL: Comment est née et a grandi votre passion pour la littérature? BM : Ma passion pour la littérature est tellement liée à mon goût immodéré pour la lecture…

Read more

On le sait, l’écriture, c’est du mensonge rationnel. De l’imaginaire au réel, il y a un trait fictif qui sert de pont pour le passage de la raison. D’où la réflexion est d’abord antinomique, fallacieuse, rationnellement apparente, car c’est elle qui sous-tend l’écriture. Le réalisme de l’écriture s’opère à travers le prisme de la logique. A ce niveau, la pensée quitte l’état de l’utopie pour celui du concret, du vrai, du réel, grâce au rationalisme. Si donc, tout en étant fausse la réflexion fait l’écriture, et que la raison la rend authentique, alors, l’écriture, c’est du mensonge rationnel. Le syllogisme y trouve bien tout son sens. La littérature constitue alors l’alliage du vrai et du vraisemblable. C’est donc ce qui est à l’honneur ce jour à travers ce recueil de nouvelles que j’ai l’insigne honneur de vous présenter : À toi qui t’en vas. À toi qui t’en vas, c’est un…

Read more

La cérémonie de sortie officielle des deux livres du Père Destin AKPO a connu son épilogue le samedi 28 Août 2021. Le collège catholique Père Aupiais de Cotonou a servi de cadre pour l’évènement. Entre un parterre d’hommes, d’amoureux et passionnés de lettres, la littérature béninoise a encore été honorée par ces joyaux littéraires. A toi qui t’en vas et Colorant Felix. Après le mot de bienvenue dit par la petite Chafia, le public a eu droit au passage de l’ensemble vocal ‘’Magnificat’’. Ce dernier a égayé la salle par ses doux airs aussi bien religieux que perçants. Ensuite, un petit documentaire a été proposé pour rendre hommage à celui qui constitue le soubassement de l’écriture du recueil de nouvelles. Il s’agit du jeune séminariste Christian FANOUDAN qui dort depuis deux ans du sommeil éternel.Par ailleurs, le recueil de nouvelles ‘A toi qui t’en vas a été présenté. Il faut…

Read more

Ça y est, C’est la rentrée!!!Votre Librairie Delphina vous met à votre disposition: 📌 des fournitures scolaires de toutes les catégories, ( De la maternelle à l’université, technique et professionnel) 📌 des ouvrages de la littérature béninoise et africaine, et développement personnel.Ainsi que tous les accessoires de rentrée (sacs,…) 📌 Envoyez nous vos listes et nous apprêtons vos paquets. Plus besoin de vous tracasserUne seule adresse :…….. Nous sommes à St Jean à Cotonou juste à côté de la pharmacie de l’étoile. Elle est joignable aux numéros 64013434 97986999

Bonjour les amis. Nous recevons pour vous aujourd’hui, un jeune écrivain haïtien : « La poésie est pour moi ce qu’est une épouse à son mari, un pilier. » BL: Bonjour Ben Johnson JUSTE. Nous sommes heureux de vous accueillir sur Biscottes littéraires. Merci de vous présenter à nos chers lecteurs.BJJ: Bonjour. Merci de me recevoir sur Biscottes Littéraires.Je suis Ben Johnson JUSTE, fils de la terre d’Haïti, je viens du département de la Grand-Anse, plus précisément de la ville de Jérémie surnommée la cité des poètes. J’ai 24 ans et je suis étudiant en médecine à l’Université Lumière (MEBSH).BL: Poète, c’est le nom qui vous sied le mieux. Parlez-nous de votre relation avec la poésie.BJJ: La poésie est pour moi ce qu’est une épouse à son mari, un pilier.Ça a commencé en 2007 quand j’ai voulu dévoilé mes sentiments à une fille de mon école, dès lors je me suis dit…

Read more

Nǔ nyɔ́ nú mɛ è mɔ nyɔnu jɔ nyɔnu é. Nyɔnu jɔ nyɔnu xɔ akwɛ hú jɛ̌nana. Asú tɔn nɔ ɖèjì dó wǔ tɔn ; nǔɖé nɔ hwedo è ǎ. É nɔ vankan dó azɔ wú ; é nɔ blá alɔ dó wǔ ǎ. Vǐ tɔn lɛɛ nɔ kpa ɛ‚ asú tɔn nɔ mla ɛ ɖɔ :  » nyɔnu gege ɖó zínzán ɖagbe ‚ amɔ‚ towe ɔ hú ye bǐ tɔn ». Azɔ è nyɔnu mɔhun nɔ wà è ɔ‚ è ní bó ná ɛ ajɔ tɔn‚ tò ɔ bǐ ní kpà azɔ tɔn. Cette injonction de la chute de cette séquence du poème dédié à la femme vertueuse par l’auteur sacré des Proverbes de la Bible, s’accomplit bien avec la plume du sieur Fabroni Bill YOCLOUNON dans son recueil de nouvelles  Ces filles qu’on oublie jamais. Ce livre littéraire, aéré, d’un attrait singulier, est un joyau de 180 pages environs,…

Read more

La littérature africaine a toujours été nourrie soit par l’actualité soit par l’histoire. À ce propos, même si nous sommes en 2021, beaucoup d’auteurs se plongent souvent dans le passé pour nous faire vivre des faits qui ont marqué certains pays du continent africain. Landry OUOKO DELOMBAUT, à travers ce recueil de nouvelles L’ empereur et ses balles perdues nous fait vivre la vie en République centrafricaine après 56 ans d’indépendance. Ce livre est composé de cinq (05) nouvelles. Du bref résumé des nouvelles A la poursuite du libérateur (pp. 9-31) Jean est attaqué par des rebelles qui ne cherchent qu’à le dépouiller de son argent dans un pays où la situation politique est au bord de l’implosion. Le commandant Anatole et toute sa patrouille se lancent à leur suite. Les rebelles qui, après avoir volé un taxi se retrouvent sur un pont dans une impasse, car sans carburant. Malheureusement…

Read more

La vie humaine n’a qu’un seul prix : le souffle. L’Homme est donc une feuille morte ténu en haleine par le souffle. Il est un observateur par excellence, qui analyse avec une pleine conscience. Et chaque acte de la société ne laisse pas inhumain parfois. Ce qui fait que l’envie lui prend de porter aux faits, son coup de main. Il observe, il agit soit en silence, soit par d’autres manières. Peindre des pages blanches par exemple pour laisser ses opinions. Écrire pour soulager sa conscience lui dévient une nécessité. Cet Homme est à l’image de ces auteurs et observateurs contemporains. Et c’est ce rôle que STEPHENS s’est donné pour raconter à travers  Intifada des feuilles mortes  les événements qui l’ont marqué ces dernières années. Nous n’ignorons pas sans doute que de 2019 à 2021, autant d’événements ont laissé leurs stigmates sur le cœur de moult citoyens béninois. On peut citer…

Read more

Bonjour les amis. Nous recevons pour vous aujourd’hui, un jeune écrivain camerounais: « . Le Cameroun lit. Les camerounais lisent. L’univers littéraire m’a tendu les bras car plusieurs acteurs de l’industrie du livre m’ont ouvert leurs locaux afin de faire la promotion de mes livres ». Gaya Esau BL :Bonjour Gaya Esau. Merci de nous accorder cette interview. Veuillez vous présenter à nos lecteurs. GA : Merci, Bonjour. Je suis Gaya Esau. Je suis jumeau à Abiatini Israël. Nous avons vu le soleil pour la première fois le 11 septembre 1998 à Goyonré, dans le département du Mayo-Danay, au Cameroun. J’ai passé mes dix premières années à Goyonré où j’ai fréquenté à l’École Parent de Goyonré et d’Agoyo. En 2010, ma famille déménage à Moulvoudaye, un arrondissement situé dans le département du Mayo-Kani. À Moulvoudaye, je continue mes études à l’École Groupe 3 de Moulvoudaye et au Lycée de Moulvoudaye. Je sors du Lycée…

Read more

10/1004
×

Aimez notre page Facebook