Biscottes Littéraires reçoit pour vous aujourd’hui,  Eurydoce Désiré GODONOU, Fondateur de l’agence de correction et d’aide à l’édition Top correcteurs. : « Les fautes ont pris le pouvoir. Et nous pensons que ce n’est pas normal. La perfection existe. Top correcteurs aussi. »

BL : Qui êtes-vous ?  Que doit-on savoir de Eurydoce Godonou ?

EG : Je suis une personne ordinaire comme sept milliards d’autres. Sur le plan professionnel je suis spécialiste de l’information documentaire, blogueur littéraire et depuis peu, fondateur de l’agence de correction et d’aide à l’édition de Top correcteurs.

BL : Comment vous est née l’idée de créer l’agence Top correcteurs. Pourquoi cette dénomination et quelle en est l’utilité ?

EG : Top correcteurs est née d’un constat très simple. Des dizaines de livres paraissent chaque année dans notre pays et la plupart sont bourrés de fautes. En tant que blogueur littéraire, j’ai déjà soulevé ce problème notamment sur les réseaux sociaux.

Les fautes deviennent banales. Elles se retrouvent dans les documents officiels, —sans cartes de visite —dans les mémoires,— comme jamais de mémoire d’homme— dans les livres, sur les réseaux sociaux…

Les fautes ont pris le pouvoir. Et nous pensons que ce n’est pas normal. Puisque le français reste notre langue de travail, autant bien le parler et bien l’écrire.

Des échanges avec certains acteurs de la chaine du livre, j’ai retenu que si la qualité de certaines parutions laisse à désirer, c’est surtout parce que les maisons d’édition n’ont pas toujours le personnel ou le temps nécessaire pour bien relire les ouvrages qui leur sont soumis.Il nous est apparu utile de mettre en place une structure qualifiée pour accompagner les éditeurs, les auteurs, et tous ceux qui écrivent à parfaire leurs textes.

L’agence s’appelle Top correcteurs tout simplement parce que les correcteurs sont au top, c’est-à-dire,  très compétents,  très expérimentés,  très passionnés et vraiment  dévoués.

BL : Quels sont les services qu’offre votre agence ? Quels types de documents corrigez-vous ?

EG : Si vous écrivez, (œuvres littéraires, mémoires, rapports, projets de société, lettres de motivation, exposés, PAG2) vous avez certainement besoin de Top correcteurs. Nous corrigeons tout type de document. Et je dirais même mieux : nous travaillons sur tout type de document.

Car à Top correcteurs, nous ne relevons pas seulement les fautes des documents de nos clients—ils peuvent parfois  le faire eux-mêmes s’ils ont le temps et les outils nécessaires. Nous contribuons véritablement à améliorer la qualité des documents tant dans la forme que dans le fond. J’aime souvent dire qu’à Top correcteurs, nous ne sommes pas gentils… Nous sommes  professionnels. Nous travaillons donc avec rigueur et objectivité.  Je pense d’ailleurs que nos clients ne nous sollicitent pas pour que nous soyons  «  gentils » ou complaisants avec leurs travaux.

Nous avons principalement cinq services à savoir : la relecture-correction, la réécriture, la mise en forme, le coaching personnalisé offert par nos consultants— des écrivains réputés comme Habib Dakpogan et Colince Yann — et enfin le marketing du livre.

BL : Que diriez-vous à tous ceux qui ne reconnaissent pas encore l’importance des agences de correction dans un monde où la faute est devenue un critère éliminatoire ou même un levier de railleries lors des soutenances notamment ?

EG : Les fautes ternissent la réputation de l’auteur et font perdre de la valeur à son document.

Si vous envoyez une lettre de motivation bourrée de fautes, cela risque de démotiver le recruteur.

Au cours des soutenances, les jurés prennent un malin plaisir à faire transpirer les candidats en passant au stylo rouge leur mémoire.

Je ne sais pas pourquoi cela devrait continuer.

BL : Qu’est-ce qui différencie Top Correcteurs des autres agences de correction ?

EG : Il y a une bonne raison pour laquelle ceux qui écrivent devraient préférer Top correcteurs. Nous ne sommes pas qu’une agence de correction, nous sommes aussi dans l’aide à l’édition.

Alors, quand nous avons un manuscrit à relire, nous entrevoyons déjà sa mise sur le marché.

Top correcteurs compte en son sein des critiques littéraires, des blogueurs, des organisateurs d’évènements, etc.

Les éditeurs ou auteurs qui nous sollicitent peuvent donc déjà savoir que nous allons les accompagner durant tout le processus d’édition et de promotion. Car à la fin, le fruit de ce travail sera présenté sur nos blogs partenaires. Nous sommes donc obligés de faire tout ce qui est nécessaire pour offrir de la qualité à nos clients.

Choisir Top correcteurs, c’est avoir un service tout-en-un.

BL : Quel est l’accueil du public ?

EG : Je me réjouis de l’accueil qui a été réservé à Top correcteurs. Des éditeurs et écrivains nous ont félicités pour l’initiative.

Dans une approche pédagogique, Top correcteurs diffuse chaque jour des contenus sur ses réseaux sociaux ou des articles sur le blog de son site internet et nous recevons des retours très positifs.

Top correcteurs a aujourd’hui une vraie communauté de fans et cela nous motive à faire davantage.

BL : Votre mot de fin ?

EG : Je vous remercie pour cette interview. Top correcteurs est honorée de compter un blog aussi sérieux que Biscottes littéraires parmi ses partenaires.

Je voudrais dire à tous ceux qui liront cet entretien : si vous écrivez ou si vous travaillez dans le monde de l’édition, vous avez besoin de nous.  La perfection existe. Top correcteurs aussi.

 

Leave a Reply

Enter Captcha Here : *

Reload Image