« ENTRE LUI ET MOI QUI CHOISIR ? »: un grand dilemme?

« ENTRE LUI ET MOI QUI CHOISIR ? »: un grand dilemme?

L’Amour, quand cela nous tient, nous devenons fous et aveugles. C’est ce dont il s’agit dans ce roman intitulé Entre lui et moi qui choisir ? Il comporte 120 pages et relate l’histoire d’amour d’une jeune fille adolescente appelée Saïda.

L’Amour, quand cela nous tient, nous devenons fous et aveugles. C’est ce dont il s’agit dans ce roman intitulé Entre lui et moi qui choisir ? Il comporte 120 pages et relate l’histoire d’amour d’une jeune fille adolescente appelée Saïda. Les jeunes devraient se procurer ce livre et le lire, car il est rempli de conseils et de leçons de vie. Il peut être subdivisé en six parties :

  • 1ère partie : le Voyage,
  • 2èpartie : du mauvais jour,
  • 3èpartie : d’un amour aveuglé,
  • 4èpartie : la réconciliation,
  • 5èpartie : le choix du nouveau prince charmant et enfin,
  • 6è partie : se connaître réciproquement.

On ne pourra malheureusement pas aborder toutes les parties de roman, mais nous aborderons dans ce résumé la toute première partie. Je vous invite donc à prêter attention pour découvrir les personnages comme Saïda ; Yoann ; Kamili sœur de Saïda.

La phrase illustrative de la citation de William Shakespeare inscrite dans les premières lignes disait : « Tout voyage s’arrête au rendez-vous de l’amour ». En effet, tout a commencé suite à une guerre dans le pays d’origine du personnage principal : la Centrafrique.  Le personnage principal dont le nom est Saïda est une fille encore sous le joug éducationnel de ses parents. Ces derniers décidèrent d’envoyer après la guerre Saïda et sa sœur Kamili, leurs deux enfants, dans un autre pays : le Bénin. Un pays de paix, qui n’est en aucun cas perturbé par la guerre. Avant de prendre son envol, elle avait fait une promesse à sa maman : ses investissements, ses maints sacrifices à son égard ne seront pas vains. Elle était accompagnée de sa meilleure amie, Kamili, sa sœur bien-aimée ; celle qui était sa confidente pour les sorties à l’insu de leur mère. Kamili est cependant l’aînée, Saïda la cadette, Carmen et enfin Enoc, benjamin et seul garçon de la fratrie. Kamili était belle, d’une beauté divine à laquelle peu d’hommes résistaient. Elle avait beaucoup d’habits dans sa garde-robe qu’elle partageait avec Saïda, vu qu’elles avaient presque même corpulence. Dès leur arrivée à Cotonou, les premiers jours leur étaient très difficiles. Elles ne connaissaient personnes, n’allaient qu’au cours et revenaient qu’à la maison. Saïda était inscrite en journalisme à l’ISMA et sa sœur Kamili à l’ISM Adonaï où elle continuait ses études en Banque et Finances pour son cycle de Master. Après quelques mois écoulés, elles commencèrent par faire confiance aux autres et à se lier de bonnes amitiés. C’est ainsi que Kamili rencontra Yoann qui tentait de conquérir son cœur. Yoann était est un gars métis, beau, attiré par Kamili. Mais à en croire Kamili, elle n’acceptait rien et ne s’intéressait pas du tout à lui. Yoann par contre continuait à lui rendre souvent visite. Il décida de se faire amie avec Saïda. Leur amitié devint tellement intense que Saïda s’inquiétait de son absence.

Un jour, Yoann invita Saïda à l’accompagner dans un bal masqué. Celle-ci eut la permission de sa sœur Kamili, à qui elle n’avait pas révélé la vraie nature de sa relation avec Yoann. Brusquement Saida reçut un baiser, se débattit dans les bras de Yoann et rentra à la maison. Elle se souvint de tout ce qui s’est passé en revivant la scène dans son lit. Quant à Yoann, il ne cessait de l’appeler, de lui faire comprendre qu’il était amoureux d’elle et qu’il venait à la maison à cause d’elle. Est-ce vrai ? se demanda Saïda.

Après plusieurs réflexions, elle accepta de sortir avec Yoann. Pendant un an, elle cacha tout à sa sœur Kamili. Jusqu’à ce qu’elle tombât enceinte de Yoann pour le toute premier rapport intime. Quel dommage ! Yoann ne voulait pas d’un enfant et tenait des propos blessants envers Saïda. Il lui demanda d’abandonner la grossesse. Pour l’aider à annoncer la nouvelle à sa sœur Kamili, Saïda narra sa situation à ses amis Kékéli, Cédric et à Steven. Ce qui fut fait. Kamili n’en croyait pas à ses oreilles ; elle se précipita pour prendre un zémidjan.

Elle arriva chez Yoann. Les autres l’avaient suivie. Kamili ne faisait qu’insulter proprement Yoann. Après qu’elle a eu fini, elle prit un zémidjan et rentra. Arrivée à la maison, Saïda demanda pardon à sa sœur. On annonça la nouvelle à leur tante Cynthia. Celle-ci après avoir écouté l’histoire, demanda à Saïda sa décision. Sans hésitation, elle répondit qu’elle allait garder la grossesse. Tanti Cynthia appela leur mère, puis lui annonça la nouvelle. Après quelques semaines, la mère de Saïda appela Yoann et discuta avec lui. Celui-ci, inconscient et irresponsable, n’envisageait toujours pas d’assumer ses responsabilités. De guerre lasse, Saïda, finalement, fléchit et élimina la grossesse. Yoann vint maintenant reconnaître son tort et s’excusa auprès de Saïda. Il avait tenu ces mauvais propos dans le but de l’inciter à avorter, car étant étudiant il estimait ne pas pouvoir assumer ce rôle de père.

Innocent GBENONCHI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image

×

Aimez notre page Facebook