« À toi qui t’en vas » et « Colorant Félix »: Les jumeaux d’Un Prêtre en célébration.

« À toi qui t’en vas » et « Colorant Félix »: Les jumeaux d’Un Prêtre en célébration.


Depuis le huitième mois de l’an 2021, le quartier latin d’Afrique a connu un événement qui défraie les chroniques et fait couler assez d’encre. En public comme en privé, tout le monde en parle, on décortique le ‘’ drame’’ et on en reparle. Sur bien des lèvres, on n’entend que parler d’un accouchement qui fait tant de bruit.

Les bouches les plus indiscrètes laissent entendre : « Un prêtre a fait des jumeaux ». Cris d’étonnement total ! Scandale 2.0. Un prêtre ? Oui Le Père Destin AKPO a laissé une progéniture. Il a donné de quoi fructifier sa postérité. Il a enfanté. Pire, il donne naissance à des jumeaux et va jusqu’à braver toute crainte en les prénommant l’un après l’autre : ‘’ Colorant Félix ‘’ et ‘’ A toi qui t’en vas’’ qui sont respectivement un roman et un recueil de nouvelles. L’abbé Destin AKPO est père de ces deux chefs d’œuvre qui font frémir les entrailles de dame littérature et de l’univers livresque. Jusqu’au 25 Septembre 2021, le Collège Catholique Père Aupais de Cotonou, lieu d’enfantement des jumeaux du clerc était resté l’unique cadre spatial et officiel ayant accueilli les généreux cris des deux nouveaux nés.
Mais à la faveur d’un événement inédit dans le département du ZOU ce dimanche 26 Septembre 2021, événement baptisé « Rentrée littéraire du ZOU » initiée et pilotée par son Excellence Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON, Évêque d’Abomey, les deux joyaux ont été également présentés et laissés à l’appréciation des fils de HOUEGBADJA et même de ceux venus d’ailleurs. Faudrait-il rappeler que cette rentrée littéraire n’avait jamais été organisée auparavant. La genèse d’un tel rassemblement littéraire résulte bien évidemment de l’initiative du prélat, ordinaire des lieux ; Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON.


A cet effet, le 26 Septembre 2021, la salle de fête de la paroisse Saint François d’Assise de Bohicon a été le lieu témoin de cette rentrée littéraire ayant connu la participation d’un nombre impressionnant d’apprenants à divers niveaux de divers collèges catholiques du diocèse d’Abomey. Apprenants, Enseignants, Écrivains et hommes de lettres, hommes d’Église, Personnalités publiques, Parents d’élèves et amis de la chaine du livre constituaient l’auditoire d’environ deux cents cinquante personnes à qui ‘’ Colorant Félix ‘’ et ‘’ A toi qui t’en vas’’, les deux œuvres littéraires de l’abbé Destin AKPO ont été présenté. Ce creuset au langage hautement littéraire a connu également la participation de quelques jeunes et brillants écrivains béninois, Gilles GBETO, auteur de « La Rivale de Dieu » et Grand Prix littéraire du Bénin 2020 (Roman), de Bill Fabroni YOCLOUNOU, auteur du livre « Ces filles qu’on n’oublie jamais » et de Chédrack DEGBE, animateur de la chaine du livre dans le département du ZOU. Après la présentation des deux ouvrages ‘’ Colorant Félix ‘’ et ‘’ A toi qui t’en vas’’ au public par Carlos Noudjiwou ALLOSSOU et Georginio HOUNKPATIN, Destin AKPO l’auteur des deux bouquins fit face au public très enthousiasmé et excité de lui adresser ses différentes préoccupations. Préoccupations auxquelles il applique, précaution, précision, concision et clarté dans les approches de réponse.


Alors que le public venait de valider l’intervention magistrale de l’écrivain à l’honneur, Chédrack DEGBE modérateur de la séance de peur de commettre un crime de lèse-majesté invita respectueusement et chaleureusement Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON au-devant de la scène pour le fil rouge de cette rentrée littéraire. L’ordinaire des lieux et initiateur de cette rentrée littéraire a salué l’implication personnelle et l’engagement historique de chacun et de tous dans l’organisation effective de cet événement au succès éclatant et légendaire.

Aussi, a-t-il félicité et encouragé de vive voix l’auteur de ces deux publications, le Père Destin AKPO, sans oublier de retracer l’historique de cette rencontre littéraire qui sans aucun doute perdurera dans le temps avec de nouvelles innovations. Par ailleurs, l’Évêque n’a point manqué d’encourager et d’exhorter les apprenants à la culture de l’excellence et à hausser leur intérêt aussi bien pour les disciplines littéraires que pour les disciplines scientifiques et professionnelles. La prière conclusive de la séance accompagnée de la bénédiction du prélat mettra un terme à cet enrichissant moment d’échange, de découverte et de partage suivi d’un bref moment d’immortalisation tenant lieu d’album de famille.

                                                                           Georginio HOUNKPATIN, Séminariste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image

×

Aimez notre page Facebook