Giraud Mbarga nous livre son premier bébé!

Giraud Mbarga nous livre son premier bébé!

Une inspection de trop, c’est le titre que l’auteur camerounais a choisi pour baptiser le livre qui marque son entrée dans le monde très select des écrivains camerounais.
De la poésie originale pour le départ
Dans un registre à la fois original et très porté sur les textes qui rappellent en plusieurs aspects des moments de la vie de son auteur, le recueil que G.M offre à son lectorat est fort en sens. Respectueux des canons du lyrisme, se baladant dans un univers camerounais qui lui est propre, ce recueil des textes du jeune poète se veut un cri de sa personnalité. Un mélange de fragilité et de détermination qui montre l’ouverture de ce dernier au monde.
L’art de manier les mots a ceci de particulier qu’il sait choisir ce qu’il faut dire et le mettre où il faut. Dans le cadre de cette balade proposée par G.M, dire qu’il est sorti des sentiers battus serait une prétention. Ne pas reconnaitre non plus l’originalité qu’il a d’adjoindre le style des slameurs à celui du poète serait une lapalissade. Des textes engagés, personnels parfois, qui rafraichissent et donnent une agréable bouffée de chaleur. Comment ne pas évoquer en cette trentaine de morceaux choisis le retour de l’auteur en héros dans son Ongola natal ?


Giraud Mbarga c’est aussi le fils, le frère, l’enfant du Cameroun. Celui qui subtilement, sait passer le message doux à sa génitrice, avant de témoigner à son paternel qu’il tient bien le témoin qui lui a été passé. Ce sont des vers personnels, mais surtout, qui sont tournés vers tous.
Prince (Nico) Giraud Mbarga de la poésie ?
N’allons pas trop vite en besogne, mais reconnaissons lui ce mérite-là, d’avoir osé. Oser coucher sur du papier ses rêveries, ses illusions mais surtout sa vision du monde avec nous autres lecteurs. La balade qui nous est proposée est comme son auteur, très intéressante, discrète, parfois timide, mais très saupoudrée de bonnes découvertes. C’est donc la maison d’édition Edilivre, disponible en ligne, qui a permis la matérialisation depuis quelque temps, du tout premier bébé de G.M
Un peu le Petit Prince de son secteur d’écriture, l’auteur a trié sur le volet les mots mis ensemble et c’est au final un recueil très digeste qui vous est proposé à déguster. Le prince Nico, pardon, Giraud fait de son coup d’essai un coup de maitre. Sur la route de ses illustres ainés, on peut dire qu’il a du grain à moudre pour les prochaines plongées littéraires.

CWK

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image

×

Aimez notre page Facebook